Apprendre à jongler avec ses connaissances

September 20, 2019

 

L’évolution du monde actuel et notamment l’essor des nouvelles technologies et d’internet ont permis de rendre disponible l’information partout et tout le temps. L’enjeu n’est plus tant d’avoir un maximum de connaissances désormais. Encore plus qu’avant, il faut savoir analyser, trier, hiérarchiser les données si l’on ne veut pas être perdu dans le flot d’informations. Informations qui, de surcroît, ne sont pas toujours correctes.

 

L’école permet cet apprentissage-là, celui d’apprendre à analyser, à reformuler, à synthétiser… La variété des matières et des exercices demandés le permet. Cependant, il n’est que peu –voire pas du tout-expliqué aux élèves. Lorsqu’en réalité, les exercices qu’on leur demande sont des moyens de leur transmettre des outils parmi les plus importants dans la vie, les élèves ne voient parfois qu’une contrainte rigide dont ils ne comprennent pas le sens. Ils arrivent peu à appliquer les méthodes de dissertation parce qu’ils ne comprennent pas réellement à quoi cela sert d’analyser les termes d’un sujet, de structurer correctement leur pensée, d’écrire avec une syntaxe correcte, de comprendre précisément un énoncé, d’être rigoureux dans leurs réponses... Ils ne voient que la finalité de la note et les plus créatifs d’entre eux se sentent parfois même brimés dans ces exercices qu’ils voient comme trop « rigides » ou n’ayant aucun sens. Et si, au lieu de s’acharner à faire, refaire et refaire à nouveau des exercices dont ils ne voient ni le sens ni l’intérêt, on prenait du temps pour leur expliquer ce qu’est apprendre, à quoi serviront leurs connaissances et plus encore à quoi servira leur capacité à jongler avec leurs connaissances. L’école n’est pas juste un lieu dans lequel on emmagasine des connaissances. On apprend aussi, sous réserve de jouer le jeu, à être débrouillard. 

 

Apprendre, c’est se constituer sa propre boîte à outils pour plus tard. Mais donnez par exemple une boîte à outils à quelqu’un qui n’est pas bricoleur... Cela ne lui servira pas à grand-chose a priori. A l’école, on doit aussi apprendre à bricoler, à utiliser ses outils, ses connaissances. Une connaissance en soi ne sert pas à grand-chose. Savoir l’utiliser au contraire est un réel atout, une vraie compétence.

Jongler avec ses connaissances, c’est savoir les utiliser à bon escient, au bon moment. Malheureusement beaucoup trop d’élèves n’ont pas conscience, parce qu’on leur explique peu, que l’école sert à apprendre à jongler avec leurs connaissances. Alors ils apprennent de  manière trop robotique et peu efficace. Cela a pourtant été prouvé que le sens est indispensable à la motivation. Peut-être faudrait-il commencer par là dans les programmes scolaires. Donner du sens et expliquer que le cadre et les exigences des exercices sont des moyens pour apprendre, au mieux, à jongler avec les connaissances. Le cadre ne sera plus vu comme une contrainte mais comme un moyen d'être d'autant plus pertinent et percutant pour défendre ses idées par exemple. Les plus créatifs seront surement ravis d'apprendre cette bonne nouvelle.

 

Please reload

Recent Posts

Please reload

Archive

Please reload

Tags

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

 

TUTENVOL

07 84 29 11 04

Toulouse
France

©2017 BY TUTENVOL SASU  (SIRET 83146469800016). TOUS DROITS RÉSERVÉS. REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE INTERDITE.