Recent Posts

Archive

Tags

No tags yet.

Apprendre nécessite un effort


Le contexte actuel est un contexte dans lequel tout est immédiat : les réponses se trouvent en une fraction de seconde sur internet quand il y a à peine 15 ou 20 ans, il fallait aller à la bibliothèque, trouver le bon livre et chercher une information. Comme tout va toujours plus vite (les déplacements, la circulation de l’information etc…), il est donc particulièrement difficile pour les jeunes de comprendre que parfois, il faut savoir prendre le temps. Par conséquent, il est aussi de plus en plus difficile pour les jeunes de se confronter à l’effort : il faut accepter de passer du temps à apprendre un cours, persévérer lorsque l’on n’y arrive pas


Apprendre nécessite de prendre le temps : prendre le temps de comprendre, de mémoriser puis d’apprendre à réutiliser. On n’apprend pas un cours en une fois : il faut apprendre, oublier, réapprendre une ou plusieurs fois pour réellement maîtriser un cours. Et cela demande un effort, une énergie que l’on va déployer pour arriver à apprendre. Cela n’est pas immédiat, cela n’est pas facile. Malheureusement, de plus en plus d’élèves refusent tout effort : ils aimeraient que ce soit immédiat et que tout soit facile. Dès que ce n’est pas le cas, la plupart perdent leurs moyens, se dévalorisent et abandonnent. Ils rejettent la faute sur le professeur qu’ils jugent « trop exigeant » ou sur eux-mêmes qu’ils jugent « trop nuls ». En même temps, le monde dans lequel ils vivent leur donne l’impression que tout est immédiat ou presque, que tout est facile aussi donc on ne peut pas leur en vouloir de chercher la simplicité et la rapidité à tout prix... Chez Tutenvol, on travaille cette notion de l’effort, on se confronte aux problèmes, on apprend à chercher, on apprend à persévérer même lorsque l’on n’y arrive pas, on apprend à se débrouiller et on se rend compte finalement que l’on est capable. Pas toujours de trouver toutes les solutions mais on est capable de faire des choses, de chercher, d’avoir un raisonnement qui tient la route, de persévérer. Cet effort-là est primordial : comment peut-on avoir confiance en soi quand à chaque difficulté on se sent démuni ? Avoir confiance, c’est savoir qu’on est capable de se débrouiller, de fournir des efforts lorsque tout n’est pas immédiat, lorsque tout n’est pas facile, lorsqu’il y a un caillou, un rocher ou un gravillon sur notre route. L’effort, c’est cette capacité à se dire qu’on est capable d’avancer, malgré les difficultés. C’est-il me semble- un point essentiel auquel les jeunes doivent être formés. Cette notion d’effort est peut-être même plus importante que certaines connaissances en elles-mêmes. Savoir fournir un effort est une compétence qui leur sera utile dans leur vie d’adulte personnelle comme professionnelle. Malheureusement, les programmes allègent de plus en plus cette partie de réflexion et d’effort et je ne crois pas que ce soit réellement leur rendre service ni d’un point de vue purement scolaire ni pour leur vie d’adulte ultérieurement...Chez Tutenvol, l'effort est mis au centre de l'apprentissage car je crois que c'est une clé essentielle qui permet aux jeunes d'avoir confiance en eux et de pouvoir avancer, quoiqu'il arrive.