Activités extra-scolaires et scolarité

March 15, 2019

​Les difficultés scolaires sont souvent multifactorielles. Parmi les raisons les plus fréquentes, on retrouve :

  • une faible motivation et tout ce qui en découle (peu d’implication, travail non régulier…)

  • une absence de sens

  • une faible confiance en soi

  • des difficultés à gérer les émotions

  • des problèmes familiaux

  • la période bouleversante de l’adolescence

  • des troubles de l’attention

  • une absence de méthodologie

Lorsque les difficultés arrivent, le premier réflexe en général est de mettre l’accent sur le scolaire en « obligeant » les élèves à s’y mettre, à se concentrer, à être motivés… Souvent, cela se solde par des échecs ou une efficacité assez médiocre. En effet, les élèves sont peu enclins à changer dans un cadre dans lequel ils ne sont déjà pas à l’aise.

 

Et si les activités extra-scolaires pouvaient jouer un rôle de levier ?

Souvent, le réflexe de certains parents va être de punir voire d’interdire ces activités là en cas de mauvaises notes dans l’espoir de réveiller la motivation de leurs enfants. Je suis intimement convaincue que cette solution, parce qu’elle inhibe les jeunes dans ce qui leur plait et ce qui les motive est contre-productive. De mauvais résultats scolaires ne doivent pas empêcher un équilibre de vie et un épanouissement personnel. Au contraire.

Et si, par le biais d’activités extra scolaires les jeunes pouvaient apprendre à gérer leurs émotions, apprendre à persévérer, apprendre à gagner confiance en eux, apprendre à se concentrer ?

 

Des activités extra scolaires bien choisies participent, tout autant que le travail scolaire fourni, au bon déroulement de leur vie d’élèves puis d’étudiants. Ce qu’ils acquièrent dans ces activités qu’ils ont choisies et qui leur plaisent sont autant d’outils et de compétences qui leur seront utiles dans leur vie d’élèves puis d’adultes. Si, pour le moment, les résultats ne sont pas encore au rendez-vous, il ne faut pas perdre espoir pour autant. Par exemple, un élève qui arrive à faire du sport en compétition mais ne se motive pas scolairement peut, du jour au lendemain utiliser le mental qu’il a acquis via le sport pour ses études. Les jeunes cloisonnent souvent leurs compétences à une seule activité alors que ce sont des compétences qui peuvent être utiles dans bien d’autres domaines. Les adultes peuvent donc être là pour les accompagner à tirer au mieux profit de leurs compétences dans le domaine scolaire.

 

Je reste convaincue que parfois, il faut arriver à lâcher un peu prise du purement scolaire pour les aider à renouer avec leur motivation, leur envie, leur confiance en eux. Ce n’est pas perdre du temps au contraire, c’est les accompagner à trouver ou retrouver l’énergie nécessaire  dans leurs études.

 

Quelles sont les activités à recommander ?

Il n’y a pas de bonnes activités ou de mauvaises activités. Mon conseil serait de proposer des activités qui plaisent aux enfants et adolescents, dans lesquelles ils s’épanouissent en tant que personnes, dans lesquelles ils prennent un réel plaisir.

 

Une bonne activité est une activité qui correspond à la personnalité de l’enfant ou adolescent.

 

Please reload

Recent Posts

Please reload

Archive

Please reload

Tags

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

 

TUTENVOL

07 84 29 11 04

Toulouse
France

©2017 BY TUTENVOL SASU  (SIRET 83146469800016). TOUS DROITS RÉSERVÉS. REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE INTERDITE.